dimanche 18 juillet 2010

J'ai succombé

Marcel PROUST, Un amour de Swann in Du côté de chez Swann, Éditions de la Pléiade.

L'écoute de la série d'émissions consacrée par Les nouveaux chemins de la connaissance à la Recherche du temps perdu m'a à ce point emballé que je n'ai pu résister à la tentation de reprendre Un amour de Swann et de retrouver, en cette belle matinée de juillet, le monde des Verdurin.

1 commentaire:

no. a dit...

c'est un vice bien inoffensif...